Ilam, derniers pas au Népal

Publié le par Fanny et Jean-sé

Après avoir parcourru de fond en comble la vallée de Katmandou et ses merveilles, rien de moins que 18 heures de bus ont été nécessaires pour rejoindre Ilam, tout à l'Est du pays, région où l'on cultive un thé de qualité semblable à sa voisine Darjeeling, mais moins connu ! La route pour s'y rendre est magnifique. On monte et on descend les montagnes recouvertes de plantations de thé.

En arrivant à Ilam, on est surpris de constater que le rapport qualité/prix est beaucoup moins bon que dans le reste du Népal. Enfin, tout est relatif...

L'après-midi de notre arrivée, nous faisons de belles balades dans les plantations de thé.

Ilam, derniers pas au Népal
Ilam, derniers pas au Népal
Ilam, derniers pas au Népal
Ilam, derniers pas au Népal
Ilam, derniers pas au Népal

Le lendemain, on part de bonne heure pour une randonnée de 32km qui nous mènera à Mai Pokhari. Haut lieu de pélérinage hindou. Les paysages le long du chemin sont très sympas.En arrivant, on est censé tomber sur un lac couleur émeraude. Hmmm bon... pour la couleur, on repassera ! Le niveau d'eau est très bas, en cette fin de saison sèche alors c'est plutot "vert/marron pas terrible" qu'émeraude !

Après de délicieux momos, une bonne platrée de Chowmeins et une soupe aux champignons, on décide d'entamer la descente vers Ilam, sentant que la pluie va s'inviter sur notre parcours.

Bingo !! ca n'a pas loupé, après une heure de marche c'est le déluge !! On s'abrite sous un hangar le temps que l'averse passe, et on retrouve un monsieur qui était avec nous dans le bus hier. Il nous reconnait rapidement (facile, on était les deux seuls étrangers dans le bus !) et entame la conversation. Et devinez son job ??? Il est producteur de thé !!!! Il nous invite à boire une bonne tasse de thé bien chaud chez lui, à deux pas de notre abri de fortune. Il appelle sa fille, de 21 ans, pour venir faire la conversation car lui ne parle pas très bien anglais. Alors on papotte tous ensemble pendant une bonne heure ! On veut lui acheter du thé; il nous propose 500g pour 300 roupis (soit 2,40 euros), on ne négocie meme pas à ce prix là ! On repartira finalement avec un gros sac de 600g, généreux jusqu'au bout, il a rajouté 100g gratos ! Aaaaaaah ces Népalais ! On se répète mais ils sont vraiment incroyables de gentillesse !

Petite parenthèse : On aurait pu vendre Morgan contre bonne dote ! Sur les quelques phrases qu'il a compris , le papa avait bien retenu que Jean-Sé avait un jeune frère. Il y a tout de suite vu le bon parti pour sa fille et lui a gentillement proposé d'aller en France pour épouser Morgan ! Ca nous a bien fait rire mais rassure toi Nadège, on a vite mentionné ta présence :).

Ilam, derniers pas au Népal
Ilam, derniers pas au Népal
Ilam, derniers pas au Népal
Ilam, derniers pas au Népal
Ilam, derniers pas au Népal

Et voilà, après presque un mois, nous quittons avec un pincement au coeur ce beau pays qu'on a adoré autant pour les paysages, la culture, l'architecture que pour les gens.

Nous abordons maintenant l'Inde avec autant d'appréhension que d'excitation ! Etrange sentiment... Direction Darjeeling (oui décidément on aime le thé !) puis le Sikkim

Publié dans Népal

Commenter cet article

dartuyau 30/05/2014 15:25

En direct depuis le travail où je lis votre blog et suis Rolland Garros avec tsonga qui joue tout à l'heure ! Quelle idée de bosser le lendemain de l'ascension ;-( Gros bisous !!!

Cécile 27/05/2014 20:15

Mais dites-donc, votre sac à dos rouge vous a lâché ou quoi?

cathy 27/05/2014 18:47

au fait sympa vos nouveaux tee-shirts!